Forum
Connexion
Doctsf
Marque
Grundig   

Mots clés : blason trèfle couronne
Adresses
Equivalences
Etón (2 modèles)
Grundig (32 modèles)
Intersound (1 modèle)
Lumophon (2 modèles)
Minerva (2 modèles)
Philips (1 modèle)
Radione (1 modèle)
Tecsun (2 modèles)
Au sujet de Grundig

Grundig

En 1930 Max Grundig et Charles Wurzer fondent la Radio - Vertrieb Fürth, Grundig & Wurzer (RVF), entreprise de fabrication de radios.
En mai 1945, après la guerre, reprise des activités de Grundig à Fürth.
En 1946, production du kit "Zelmann " (391 exemplaires sont produits cette année-là).
En 1947 RVF Elektrotechnische Fabrik GmbH Fürth construit une nouvelle usine.
En 1948, la société prend le nom de Grundig - Radiowerke GmbH.
En 1951 Max Grundig absorbe Lumophon - Werke de Fürth.
1952 : production des premiers postes de télévision.
En 1964, Grundig rachète Tonfunk - Werke de Karlsruhe.
En 1968, Grundig prend le contrôle de Minerva qui devient Minerva GmbH

En 1969 Grundig prend une participation majoritaire dans Kaiser - Radio à Kenzingen.
En 1979 Philips prend une participation de 25% dans Grundig
En décembre 1989 Max Grundig meurt à 81 ans
En 1990 Philips absorbe Grundig. Le marque continue à être utilisée.
Jusqu'en décembre 1996, Grundig AG est une filiale de Grundig EMV (Elektro-Mechanische Versuchsanstalt Max Grundig GmdH & Co KG) à Fürth, sous contôle de Philips NV.
En novembre 1993, l'usine de Creutzwald (Moselle) est reprise par le gallois Gooding, qui exploite la marque Continental Edison et dont il installe le siège. Il disparaît peu après avoir touché les subventions...
En juin 1995,
l'usine de Creutzwald est mise en redressement judiciaire.
En avril 1997, Philips vend Grundig à Cofidur.
Depuis 1997, le principal actionnaire de Grundig est le Bayerische Elektronik-Beteiligungs GdbH & Co KG (BEB).
En 2000, un producteur d'antennes de télévision, Anton Kathrein, sauve Grundig de la faillite en reprenant la majorité du capital à travers BDB, soutenu par un consortium de banques.
Malgré une restructuration importante, Grundig annonce une perte record de 150 millions d'euros en 2001.
En juin 2002, l'activité décodeur de Grundig est cédée à Thomson Multimédia.
Le 8 janvier 2003, le fabricant de matériel électrique taiwanais Sampo se porte candidat à la reprise de Grundig.
Le 4 mars 2003, le fabricant turc de téléviseurs Beko se porte candidat à la reprise de Grundig, mais retire son offre le 8 avril.
Le 14 avril 2003, Grundig est contrainte de déposer son bilan...

Marques citées :
Continental">http://doctsf.com/grandlivre/marque.php?mar_num=261\">Continental Edison
Lumophonhttp://doctsf.com/grandlivre/marque.php?mar_num=681\">Lumophon /> Minervahttp://doctsf.com/grandlivre/marque.php?mar_num=760\">Minerva /> Philipshttp://doctsf.com/grandlivre/marque.php?mar_num=878\">Philips /> Thomson Multimédia
Tonfunk">http://doctsf.com/grandlivre/marque.php?mar_num=1301\">Tonfunk

Jean-Michel_Bourque    02/04/2022
La production de Grundig


Radio : 1000 appareils Voir
Phono : 202 appareils Voir
TV : 149 appareils Voir
Mesure : 1 appareil Voir
Tous 1461 appareils Voir

 Derniers ajouts