Ne branchez jamais un appareil ancien sans l'avoir fait réviser. Risque électrique
La marque Arena  
Ateliers RENé HAlftermeyer

 1958 : 35 Av. Faidherbe Montreuil-Sous-Bois FR

Dossier L' usine de construction électronique René Halftermeyer-Arena a été édifié en 1927 sur les plans de l' architecte Laroche. Constituée à l' origine par un atelier situé avenue Faidherbe, l' usine est agrandit dès 1927 sur une superficie de 8500 m². La production consiste en instruments de télégraphie sans fil, en condensateurs variables à air grands publics et professionnels, démultiplicateurs, bobines de déflexion, bobinage très haute tension. L' usine décline les différentes opérations, de l' emboutissage, taraudage et découpe de la maière brute, jusqu' à l' assemblage, l' étalonnage, le réglage et le contrôle des produits finis. Vers 1960, Arena fournit les pièces détachées pour radio et téléviseurs. Ensuite reprise par Thomson CSF, l' usine est aujourd' hui désaffectée et une partie du site a été détruite. En 1954, Aréna compte 594 salariés, et près de 1000 vers 1965. Source : http://www.patrimoine-de-france.org/oeuvres/richesses-48-14434-103112-M154321-252713.html

L' usine de construction électronique René Halftermeyer-Arena a été édifié en 1927 sur les plans de l' architecte Laroche. Constituée à l' origine par un atelier situé avenue Faidherbe, l' usine est agrandit dès 1927 sur une superficie de 8500 m². La production consiste en instruments de télégraphie sans fil, en condensateurs variables à air grands publics et professionnels, démultiplicateurs, bobines de déflexion, bobinage très haute tension. L' usine décline les différentes opérations, de l' emboutissage, taraudage et découpe de la maière brute, jusqu' à l' assemblage, l' étalonnage, le réglage et le contrôle des produits finis. Vers 1960, Arena fournit les pièces détachées pour radio et téléviseurs. Ensuite reprise par Thomson CSF, l' usine est aujourd' hui désaffectée et une partie du site a été détruite.
En 1954, Aréna compte 594 salariés, et près de 1000 vers 1965.

Source : http://www.patrimoine-de-france.org/oeuvres/richesses-48-14434-103112-M154321-252713.html