Ne branchez jamais un appareil ancien sans l'avoir fait réviser. Risque électrique
Documents -> Dossiers thématiques

Les postes VE 301

Volksempfanger signifie 'poste du peuple', d'où 'VE' et 301 parce que c'est le 30.1.1933 qu'Hitler devint le Chancellier du Reich.

Le but était d'offrir à la plus grande majorité des Allemands un poste économique, car peu de gens possèdaient un récepteur à cette époque, et à un prix trés faible afin d'atteindre les gens les plus pauvres.

Dans le même temps, ce poste devait volontairement être peu performant afin de ne recevoir que les émissions proches et ainsi la propagande nazi mais surtout pas les émissions étrangères et par la suite des alliés. (c'est un poste à réaction à deux lampes et une valve, haut-parleur à lamelle, alors que les Allemands savaient déjà faire beaucoup mieux à l'époque).

Tous les constructeurs ont du se plier à cette fabrication (Téléfunken, Loewe, Mende...) ainsi que pour les autres modèles du même genre (DKE38 notamment), ce qui eut pour effet de détruire complètement le tissu économique en matière de radio.

La façade possède l'aigle stylisé du troisième Reich et la caisse, dessinée par l'architecte Walter Maria Kersting, mélange le style Art-Déco et gothique (le cadran des stations) qu'appréciait beaucoup Adolf Hitler.

C'est un poste assez difficile à trouver en bon état. Il a été fabriqué en très grande quantité, mais la fin de la guerre a bien souvent sonné l'heure de sa destruction, comme le DKE38.

Jacques Tailliez

 

Juan Antonio Pardo a listé les marques ayant fabriqué des postes VE :

En Allemagne En Autriche
AEG
Blaupunkt Ideal
Brandt
Braun
DeTeWe
Emud
Gemeinsch
Graetz
Grassmann
Hagenuk (N&K)
Körting
Lange
Loewe (Löwe)
Lorenz
Lumophon
Mende
Nora
Nordmark
Owin
Philips (Allemagne)
Saba
Sachsenwerk
Schaleco
Schaub
Seibt
Siemens
Stassfurt
Tefag
TeKaDe
Telefunken
Wega
Eumig
Gemeinvor
Horny - Hornyphon
Ingelen
Kapsch
Minerva
Philips (Autriche)
Radione
Zerdik

 

Voir aussi le dossier sur la maque VE