Les dossiers de doctsf

Célard Minicapte : le chant du cygne des portables à  lampes

J'ai acquis il y a peu un de ces petits portables à lampes, curieux que j'étais de savoir pourquoi le cadran avait le fond vert et non pas noir. On ne voyait rien d'autre sur la photo de l'annonce que la face avant.
Il s'est avéré à l'ouverture que si le coffret et le schéma sont quasi identiques au Minicapte que tout le monde connaît, le chassis est en réalité totalement différent tant dans la fabrication et la conception que dans les composants utilisés (clavier et commande de volume entre autres).

J'ai donc jugé préférable de créer une fiche spécifique qui soit fidèle au poste qui est semble t'il plus une évolution de fabrication qu'une variante comme je l'ai lu quelque part. Le poste a été totalement repensé, l'électronique compactée, et les tubes sont maintenant à la verticale et non plus horizontaux.

Le chassis de ce Minicapte est simplement emboité dans la demi coque avant, glissé entre des sur-épaisseurs de la coque qui assurent son positionnement. Il est en acier et supporte un circuit imprimé bien plus compact que l'ancien (dans le premier modèle absolument tout était en circuit imprimé, boulonné en plusieurs points à la 1/2 coque avant).
Le démontage en est grandement simplifié.

D'autre part, les deux demi-coques comportent encore les spécificités des Minicaptes que je qualifierai de "première génération" : logement des mousses de maintien tubes pour la 1/2coque AR, trou de molette de commande de volume sur le dessus et taquets de fixation du circuit imprimé devenus inutiles pour la 1/2 coque AV.

Il ne me manque plus qu'à lui retrouver un connecteur pour la pile 67v5 et il sera complet.

la fiche est ici, avec des photos du chassis : http://doctsf.com/grandlivre/fiche.php?ref=13401&ps=1&rq=&idx=89