Quelques dates :

1891 : A Eindhoven, aux Pays-Bas, en Frédérik Philips (1830-1900), banquier, constitue avec l'un de ses fils Gérard (1858-1942) la Société Philips and Co., dont l'objet est la fabrication de lampes électriques d'éclairage.
En 1894/95, Anton Philips (1874-1951), frère de Gé-rard, s'associe à l'affaire.
En 1895, la production est évaluée à 109 000 lampes.
En 1912, Philips and Co. devient Société Anonyme : N.V. Philips' Gloeilampenfabrieken
Au milieu de l'année 1916, le personnel compte 3700 personnes. Au cours de la même année, l'entre-prise crée ses propres usines de fabrication de verre et d'extraction de gaz rares.
En 1917, un contrat est passé avec la S.A. Néder-landse Industrie pour la fourniture de lampes de T.S.F. Suite à cette commande, la décision est prise d'adjoin-dre les tubes radio au programme de production.
En 1920 est constituée en France à Paris "La Lampe Philips, Société Anonyme Française".
En 1925 est constituée en France une seconde société sous le nom de "Philips Radio".
Le premier récepteur radio Philips du type 2501, avec son alimentation et haut-parleur séparés, est présenté à la Foire d'Utrecht (Pays-Bas) le 6 septembre 1927.
En 1927, Philips achète CHF Mueller.

En 1929, "La Lampe Philips" devient "Société Anonyme pour l'importation et la vente en France des produits Philips d'Eindhoven".
En 1931, premiers accords techniques et financiers entre la N.V. Philips (Pays-Bas) et La Radiotechnique (France), créée en 1919. Suite à ces accords, La Radio-technique se voit alors confier la fabrication des récepteurs radio et des lampes vendus en France sous la marque Philips, et précédemment importés.
En 1931, il en résulte que "La Société Anonyme pour l'importation et la vente en France des produits Philips d'Eindhoven (Hollande)" fusionne avec la société "Philips Radio", et devient la "S.A. Philips Éclairage et Radio". A cette structure exclusivement commerciale, s'ajoute une structure industrielle importante. Dès 1932, la plupart des appareils radio Philips ne seront plus importés en France, mais fabriqués par les usines de La Radiotechnique, conjointement avec les appareils de la marque Radiola.
En 1932, Philips achète Valvo.     
En 1947 : CSF cède La Radiotechnique à Philips.   

En 1979 Philips prend une participation de 25% dans Grundig
Dans les années 80, Philips achète les groupes CEG et ECG, et donc les lampes Sylvania ECG.
En 1987, Philips arrète la fabrication des tubes Sylvania ECG, mais continue la vente sous la marque Philips ECG
E
n 1990 Philips absorbe Grundig. Le marque continue à être utilisée.
En avril 1997, Philips vend Grundig à Cofidur.

A consulter : le système de référencement des récepteurs philips.

Quelques marques de Philips :
Grundig
Hydra
Mazda
Mullard
Normalux
Novalux
Radiola

Radiotechnique
Schneider
Valvo


Dossier élaboré à partir de divers sources, dont l'article de Bernard Ecrepont paru dans Rétro-Phonia Magazine.